Tous les avis sur la cryothérapie
Quels sont les risques réels de la cryothérapie ?
Quels sont les risques réels de la cryothérapie ?

Quels sont les risques réels de la cryothérapie ?

La cryothérapie ne cesse de faire parler d’elle. Démocratisé il y a quelques années, ce traitement utilisé dans le monde sportif fait le bonheur de nombreuses personnes aujourd’hui. Les avantages de cette technique sont multiples, mais il existe également des risques à réaliser une séance de cryothérapie. Vous désirez en apprendre davantage sur le sujet ? La lecture de cet article vous sera très utile.

L’accentuation des douleurs et les céphalées

La cryothérapie est un traitement par le froid qui offre de très nombreux avantages au corps. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est rapidement devenu populaire. Le recours à cette technique permet de lutter contre de nombreux maux à savoir : le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, les maux de tête et les douleurs musculaires et articulaires. Lorsque la cryothérapie n’est pas bien pratiquée, les chances pour que ces douleurs s’estompent sont minces.

Au contraire, vous pouvez ressentir des effets indésirables sur le court ou le long terme. Les céphalées et l’accentuation de votre mal sont des risques auxquels vous serez exposé. C’est la raison pour laquelle vous devez bien choisir votre professionnel de la santé.

Les brûlures

Avant de réaliser une séance de cryothérapie, votre professionnel de santé doit vous expliquer tous les risques auxquels vous vous soumettez. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous devez signer un formulaire de consentement. En dehors de ses avertissements, il doit vous indiquer les précautions à prendre pour éviter de subir des complications. Parmi les effets indésirables qui peuvent se produire, il y a les brûlures au premier ou au second degré.

Quels sont les risques réels de la cryothérapie ?

Ces dernières peuvent survenir lorsque vous ne vous débarrassez pas de vos accessoires en métal comme : un bracelet, un collier, une montre, une bague ou un piercing. Lorsque les mesures de sécurité ne sont pas respectées, les brûlures sont des risques auxquels vous vous exposez.

L’urticaire chronique due au froid

L’urticaire due au froid est une pathologie peu courante dans le monde puisqu’il ne concerne que 2 % des cas d’urticaire. Il est généralement provoqué par le refroidissement de la peau. La cryothérapie nécessitant l’exposition de votre corps à des températures extrêmes, c’est un trouble que vous risquez. Elle se manifestera par des plaques rouges et de fortes démangeaisons.

Selon la situation, elles peuvent persister ou disparaître au bout de quelques heures. À la liste des symptômes de l’urticaire due au froid, il y a les douleurs abdominales et les céphalées.

L’ictus amnésique

L’ictus amnésique est une amnésie qui peut survenir en cas de changement brutal de température. La cryothérapie nécessitant l’entrée dans une cabine très froide, vous risquez d’en souffrir. Comme conséquence, vous aurez une sensation de trou noir. Vous oubliez le lieu où vous vous trouvez et vous n’arriverez plus à vous rappeler des événements avant le début de la séance de cryothérapie.

Généralement, un ictus amnésique dure entre 6 et 8 heures. Progressivement, vous retrouverez votre mémoire et vous pourrez ressentir d’autres problèmes tels que les nausées, les vertiges et les maux de tête.

Somme toute, les risques de la cryothérapie sont bien réels. Vous devez donc être prudent et choisir un vrai professionnel de la santé pour vous aider.